Art Source : bar à vin et tapas à Paris Montorgueil

Bonjour

Hier soir, j'ai passé une excellente soirée dans le quartier Montorgueil et j'ai découvert une bonne adresse !



Il s’agit d’un bar à vin aménagé après la lourde réhabilitation d’un local désaffecté depuis plus de 40 ans qui est devenu une grande salle chaleureuse tout en long avec le bar à vins en entrant et une salle de restauration au fond, le tout dans une ambiance poutres et murs en pierre authentiques, quartier Montorgueil oblige !

C’est un bar à vin particulier, car il allie la dégustation de vin bien sur à une véritable restauration : tapas, planches de charcuterie et de fromages, plats de viandes ou de poissons. Bref, il y a un grand choix de plats à déguster en bouchées…
L'ambiance donne quelque chose de très convivial pour un dîner avec une cuisine à tendance méditerranéenne avec des techniques espagnoles et des produits français frais de très bonne qualité.



Le patron Martin Pélissier, l’œnologue, a une passion pour les vins. Il aime et il connait tous ses vins classés par cépages : vins français et vins plus particuliers venant par exemple d’Argentine ou de Nouvelle Zélande.
Il présente donc une grande ardoise de vins au verre qu’il change toutes les 2 semaines : 6 blancs et 6 rouges.
Avec passion, il peut donc conseiller chacun en fonction de ses goûts : vin léger, fruité, épicé, tannique…



Le chef Jaume Morera s’occupe de la cuisine. Il nous propose de véritables tapas, puisqu’étant d’origine catalane, il en a une grande habitude.
Le plus : Jaume est un jeune chef qui « revisite » les tapas traditionnels en les cuisinant avec des produits français…
Par exemple :

- Saumon mariné et fumé par lui-même



- Sardines aux olives avec fines lamelles de radis et ail confit



- Joue de cochon ibérique à la provençale, rognons de veau à la sauce crevette et aux légumes carotte noire, fenouil…



Côté fromage
Leur fromager leur avait fourni ce soir là un fromage de brebis aux herbes, un délicieux «brin d'amour» fermier du nord de la Corse.



La pata negra de belllota
Les tapas ne sauraient se concevoir sans l’assiette de charcuterie avec la « pata negra » et là c’est le top avec la variété de pata negra de bellota en provenance de Huelva (80 km au nord de Séville).
C'est un porc noir méditerranéen qui a la particularité d’être élevé aux glands.
Résultat une saveur tout particulière avec une graisse qui lui donne tout son goût et qu’il faut laisser fondre dans la bouche à 37°.
Chose étonnante ! Grâce à la demi tonne de glands absorbée par le cochon au cours de sa vie, cette graisse est aussi bonne pour la santé que l’huile d’olive.



C'est un vrai délice que l'on déguste avec un morceau de bon pain, sans rien d'autre.



Côté dessert
Le dessert n’est pas espagnol, c’est un délicieux cheese-cake lui aussi revisité à la pâte sablée et au «kiri», servi avec un caramel à la fleur d'hibiscus.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’une adresse de qualité qui mérite de s’écarter très légèrement de la rue Montorgueil pour un moment de dégustation, de détente et de convivialité: la …re …source par excellence d’autant qu’ils sont tous très sympa.

Annie, février 2012
LArt Source 6 rue Marie Stuart Paris 2, le soir.
pata negra bellota


Commentaire(s) du billet :

Ajouter un commentaire







Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)