Comment faire un kir traditionnel

Petite mise au point sur le kir !

Nous connaissons tous le "blanc cassis", un apéritif traditionnel ancien au petit goût fruité, préparé d'un mélange de vin blanc et de crème de cassis. Mais pourquoi l’appelle t - on “kir” ?




Pour la petite histoire


C’est très simple : le chanoine Felix Kir, député- maire de Dijon dans les années 50 avait pris l’habitude de servir à ses invités un blanc cassis “à la marque de Dijon” c'est à dire à la crème de cassis de Bourgogne et au vin blanc de Bourgogne. Le chanoine ayant autorisé l’usage de son nom le blanc cassis est devenu le kir. C'est donc un vrai produit du terroir bourguignon...

Comment faire le vrai kir


- La crème de cassis de Dijon à 20°: même si c'est une marque précise de cassis qui possède le nom kir, on peut bien sur utiliser une bonne crème de cassis de son choix !
- Le vin blanc aligoté de Bourgogne est impératif !

Les proportions


Traditionnellement
- 1/3 de crème de cassis pour
- 2/3 de vin blanc.

De nos jours, la quantité de crème de cassis à tendance à diminuer pour avoir un goût moins sucré...
On peut le doser à son goût 1/4 de crème de cassis pour 3/4 de vin, par exemple. On peut aller jusqu'à 1/5 de cassis pour 4/5 de vin.

Attention il ne faut pas s'y tromper : le cassis est à 20 % et le vin à 12,5 % donc plus il y a de cassis plus c'est fort en alcool...



Les variantes


- Le kir royal même si on le fait le plus souvent au Champagne, le kir royal est très bon avec le crémant de Bourgogne, terroir oblige...

- Le kir au vin rouge de Bourgogne dit cardinal ou Communard ...

Le kir est connu partout et il peut se voir décliné avec n’importe quelle crème et n’importe quel vin.
Il existe de nombreuses variantes régionales délicieuses mais il ne faut pas oublier les fondamentaux ... Un simple kir traditionnel reste un apéritif lié à Dijon qui à toute sa place lors d'un apéritif (bien-sur, nous le consommerons avec modération car l’abus d’alcool est dangereux pour la santé) .

Annie, octobre 2012.


Commentaire(s) du billet :

  • 5680
    Laure
    05/10/2018

    en accord total avec vous : des produits simples mais de qualité et du "fait maison" - exemple des sardinées grillées, tant décriées alors qu'il est très facile de les faire sans laisser d'odeurs

    Répondre

Ajouter un commentaire







Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)