Le biscuit rose de Reims

Bonjour

Petite histoire du biscuit rose de Reims


Connue par sa cathédrale, lieu du sacre des rois de France et par la statue gothique de l'ange Gabriel, "l'ange au sourire"

Reims, c'est aussi le biscuit rose, un vrai bis- cuit car cuit 2 fois au four (cuisson puis séchage).

Il serait né en 1691 pour éviter le gaspillage de la chaleur du four après une fournée de pain... le biscuit restait longtemps dans le four et donc devenait sec.

Le biscuit sec est rectangulaire de couleur rosée (carmin naturel dérivé de la cochenille), saupoudré de sucre glace et son gout est vanillé.

C'est une spécialité de Champagne dont il ne reste qu'une seule biscuiterie sur place qui fonctionne toujours (depuis 1756), et des artisans!!

Biscuit rose et Champagne


Il est pendant longtemps associé à la fête et au Champagne Sa particularité est qu'il ne se désagrège pas dans un liquide; il y a encore peu, on trempait le biscuit dans du champagne sec ou demi sec... avant la mode de boire le champagne en apéritif...

Il est délicieux tout seul On peut aussi l'utiliser dans les dessert comme des biscuits à la cuillère: Diplomate, Tiramisu ou avec de la glace...

Le pain d'épices de Reims


Une autre spécialité dont l'origine remonte à 1601 au moins, époque de Henri IV.

Il est fabriqué au miel et aux épices bien sur mais sa particularité est qu'il est fait à la farine de seigle et avec une certaine quantité de poivre...

Bonne journée à tous.
Avril 2011


Commentaire(s) du billet :

  • 315
    Annie
    29/04/2011

    Bonjour Oups! Merci pour votre remarque concernant l'ange souriant; c'est bien de "l'ange au sourire" dont il s'agit et je corrige de suite ;-) Bonne soirée :)

    Répondre
    313
    Et l'eau
    29/04/2011

    Il s'appelle plus exactement l'Ange au Sourire.

    Répondre

Ajouter un commentaire







Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)