Tout sur le melon....

Tout sur le melon.... ou plus simplement quelques trucs pour choisir un bon melon...

Saison


Quatre mois : juin, juillet, août et septembre.

La plante


Pour la petite histoire : le melon n'est pas un fruit, c'est un légume
C'est une plante annuelle rampante de la famille des cucurbitacés, cultivée bien sur pour ses fruits du même nom. Il en existe de nombreuses variétés: brodé, cantaloup... Il faut le distinguer du melon d’eau qui est la pastèque beaucoup plus grosse, même si elle fait partie de la même famille.
Le melon "type charentais" est le melon le plus répandu.



Ça pousse où


Traditionnellement dans le Vaucluse “le célèbre melon de Cavaillon” et en Charentes.
Actuellement le melon français est cultivé dans le sud est (40%), le centre ouest (35%) et le sud ouest 24%).

Côté nutrition


Il est peu calorique même s’il est sucré car il contient essentiellement de l'eau (90%). Profitons en c'est rafraîchissant !
Le melon est riche en vitamine C, en vitamine B9, en beta-carotène source de vitamine A... donc bon pour le teint !

Comment le choisir


Le melon est cueilli à maturité et il est donc prêt à être dégusté !

Les critères de choix
Chacun a son truc: à mon avis il faut un melon lourd (= plein d’eau et de sucre, sinon on dit que c’est de la “courge” !). Donc soupeser plusieurs melons et choisir le plus lourd.

Autre truc important pour moi : le pédoncule sur le dessus là où s’attache la petite queue: le pédoncule doit commencer à se détacher: c’est un signe de maturité.



Il existe d’autres critères :
- l’aspect général du melon jaune/ vert
- l’odeur légère et parfumée bien sur (= si l’odeur est forte le melon est trop mur !)
- le nombre de "tranches" (= 10) mais aussi
- la présence d’un rond assez large (femelle ?) sous le melon à l’opposé de l’attache.

Un melon dit “fendu” est considéré comme bien sucré et à déguster de suite.

La peau du melon étant fragile, on y voit souvent une tache arrondie. C'est la marque de son contact avec la terre. Ce n'est pas un défaut


Comment le le conserver


La conservation :
Comme il est à maturité quand on l’achète il faut le consommer rapidement le jour même ou le lendemain.
On peut surveiller sa maturité en le gardant à température ambiante.

Si on le met quand même au réfrigérateur, l’enfermer dans uns sac ou une boite car il parfume tout ! On peut le garder ainsi dans le bac à légumes au max 5/6 jours.

On peut même le détailler en billes et les congeler... C'est pratique !

La taille- Les quantités


Selon l'utilisation, on peut choisir entre 3 "tailles" de melon
- un petit melon individuel (environ 400 g en moyennne) = taille S pour 1 personne à couper en 2 et à manger à la cuillère, ou à vider...
- un melon moyen (650 g à 950 g) = taille M pour 2 personnes pour accompagner les salades ou du jambon
- un gros melon = taille XL = taille familiale (plus de 950 g jusqu'à 1,2 kg) à découper des tranches.

En gros on compte 400 g de melon par personne

Comment le présenter


- évidé et s’en servir comme une coupe
- historié: découpé “en dents de loup”, comme les citrons
- en billes à la cuillère parisienne (ou en morceaux) dans une salade
- en tranches tout simplement. Un bon melon se suffit à lui même !

A savoir


On peu parfaitement déguster le melon avec du sel en entrée (le sel fait ressortir le goût sucré)

Erreur d’achat

le melon n’est pas très sucré: surtout ne pas le jeter l'utiliser en salades ou s'il est un peu mature en confiture, en sorbet ou en smoothies...

Idées d'entrées classiques


Melon au porto, melon à l'italienne. On peut également l'utiliser avec des magrets séchés, des crevettes, du saumon mariné, du fromage blanc, de chèvre...

Idées de plats sucrés


Un bon melon aime la simplicité: il se suffit à lui même ! On peut le servir en tranches, avec des fruits frais comme les groseilles, les framboises ou en salade comme une salade melon pastèque.

A suivre...

Annie.
Source


Commentaire(s) du billet :

Ajouter un commentaire







Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)