Petite histoire du chocolat

Le xocoatl= le chocolat



Noël, Pâques sont de grandes occasions de déguster du chocolat.
Comment choisir un bon chocolat ?



Mais d'abord, d'où vient il ?

Le cacaoyer


Le chocolat provient d'un arbre de la forêt tropicale le cacaoyer



Il existe 2 grandes variétés de cacaoyer:
-le forestero 70%
-le criollo 10%
et issu du croisement des 2: le trinitario 20%

Cet arbre, de 4 à 10 m de haut, produit des fruits les cabosses et dans chaque fruit il y a des graines ou fèves de cacao que l'on récupère en fendant la cabosse.
Voici une cabosse entière et des fèves :



Traitement de ses graines





Les fèves sont fermentées, séchées, nettoyées puis torréfiées (pour les arômes).
Elles sont ensuite séparées de leur coques puis concassées et réduites en pâte: la "masse de cacao"; puis cette pâte est pressée pour être séparée en 2 parties:
-la partie liquide le beurre de cacao
-la partie solide le tourteau

La partie solide, le tourteau est mélangée en différentes proportions avec sucre, vanille et du beurre cacao puis chauffée dans des conches, puis moulée en tablettes... On y est!!! c'est du chocolat :)



Son origine géographique et historique


C'est la Méso - Amérique, une zone s'étendant du nord du Mexique au Costa Rica.
Le xocoatl = le chocolat
L'origine du chocolat remonte aux civilisations précolombiennes...la plus ancienne chez les Olmèques, puis chez les Mayas et les Téotihuacan; Plus tard chez les Toltèques le roi - dieu Quetzacoalt le "serpent à plume" aurait donné aux hommes la boisson des dieux...Les fèves sont une monnaie d'échange; puis viennent les Aztèques et Christophe Colomb qui trouve à la boisson chocolatée un goût très amer...

Arrivée du chocolat en Europe


1527- 1528, c'est Hernan Cortés qui l'apporte en Europe et de là, le commerce va à se développer...Personne avant ne connaissait le chocolat en Europe.

Le chocolat arrive en France par l’Espagne à l'occasion du mariage de Louis XIII et Anne d'Autriche, fille du roi d'Espagne; sa diffusion est lente, "confidentielle", réservé à l'élite... Louis XIV et Marie Thérèse d'Autriche font entrer le chocolat à la cour.
La grande question de l'époque: est ce une boisson ou un aliment susceptible de rompre le jeune?

La Flandre (= les pays bas espagnols) sont la plaque tournante du marché des épices et le chocolat se répand progressivement dans toute l'Europe... car on attribue au chocolat beaucoup d'effets... effets nutritifs, aphrodisiaques et des vertus thérapeutiques...Les chocolats médicinaux se développent...

La chocolatière
La vaisselle spécialisée se développe, de la noix de coco à la tasse en or des amérindiens, aux récipients en cuivre et en terre en passant par les chocolatières avec leurs moussoirs en argent, puis en porcelaine ou en vermeil...

L'usage de tous ces accessoires disparait après l'invention du chocolat en poudre par un néerlandais M van Houten en 1828.

La période d'industrialisation


L'ère de l'industrialisation arrive dès la fin du XVIII avec les 1ères chocolateries, puis naissent au XIX la plupart des marques que nous connaissons: van Houten (qui crée le chocolat en poudre), Kohler (qui crée le chocolat aux noisettes) Suchard en Suisse, Lindt, Tobler, Cadbury en Angleterre...Poulain, Banania puis Nestlé (chocolat au lait)...

En France... 1816 ouverture d'une chocolaterie à Paris puis à partir de 1825 M Menier s'installe près d'un moulin à Noisiel pour utiliser l'énergie hydraulique; une chocolaterie "ultra moderne" va naitre...

La publicité fait rage: plaques, boites, images à collectionner... Et l'amour pour le chocolat ne fait qu'amplifier...

Comment choisir du vrai et bon chocolat


Il est important de savoir que depuis 2003, une directive européenne autorise l’ajout de 5% de matières grasses végétales autres que le beurre de cacao. Donc si on veut déguster du vrai chocolat, il faut veiller à la mention “pur beurre de cacao” sur l'étiquette.
Le chocolat doit être bien brillant et ça c’est le travail de tempérage du chocolatier.

Chocolat noir/ chocolat blanc/ chocolat au lait





Le chocolat noir
C’est un mélange de pâte de cacao, beurre de cacao et sucre.
Pour un bon chocolat noir choisir un pourcentage de pâte de cacao de 70% au minimum. Après ce n’est qu’un facteur parmi les autres composants du goût comme la torréfaction ou la mention de l’origine (le pays) ou le cru (la région). Le chocolat noir est le meilleur au plan nutritionnel car il contient le plus de cacao : bonnes graisses, anti dépresseur...

Le chocolat au lait
C’est de la pâte de cacao en moindre quantité, du beurre de cacao, du sucre, et du lait en poudre.

Le chocolat blanc
C’est une préparation à base de beurre de cacao, de sucre et de lait en poudre. Il n’y a donc pas de pâte de cacao.

Bonne dégustation !!

Un peu d'humour


Que signifie "être chocolat" ??

Pour terminer et mettre en image tout ceci, voici un lien vers une vidéo intéressante de Tele Locale Provence, ainsi qu'un lien vers une présentation du musée du chocolat de Bruges.
Larousse encyclopédique 1928.
Salon du chocolat.
Annie.


Commentaire(s) du billet :

  • 5718
    Annie
    31/10/2018

    Bonsoir METZTLI ; oui, vous avez raison : au plan géographique, le Mexique fait partie de l'Amérique du nord jusqu'à l'isthme de Tehuantepec. La Méso - Amérique, c'est une entité culturelle. Merci de votre commentaire qui m'a permis d'être plus précise ! Bonne soirée !

    Répondre
    5716
    metztli
    31/10/2018

    Le chocolate bien de MEXIQUE et le Mexique est dans le nord de Amerique, pas dans le centre.

    Répondre

Ajouter un commentaire







Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)