Conseils pour réussir son repas de Noël

Nous n'y sommes pas encore mais il faut commencer à y penser! Réussir son repas de fête c'est avant tout réussir à s’organiser pour rester le plus possible avec ses invités le jour J tout en étant le plus détendue possible . Cela signifie qu’il faut organiser le repas de Noël en avance!. Comment ?

1/ Le choix du menu


Il doit se préparer à l’avance en faisant en même temps une liste de courses +++

Quelques pistes pour la détermination du menu :
- Essayer de connaitre le nombre approximatif des invités le plus tôt possible.
- Penser à choisir un menu qui permet de rester à table avec ses invités+++
Choisir des plats qui peuvent attendre et se réchauffer. Pas de grillades, pas de rôti si on veut prendre l’apéritif tranquillement avec les invités. Éviter le soufflé, la sauce à faire au dernier moment par ex. Préférer terrines et plats mijotés qui ont cuit la veille et n’en sont que meilleurs… On peut aussi préparer cakes et feuilletés à l’avance car ils supportent très bien le congélateur.
- Pour ne pas se stresser inutilement: éviter les expériences et réaliser une recette que l'on connait bien. Si on veut expérimenter une nouvelles recette: la tester avant en famille +++
- Cuisiner ce que l’on aime car on cuisine mieux en ayant du plaisir à cuisiner; mais aussi respecter les gouts de ses proches car on cuisine pour faire plaisir aux autres...
- Le service à l’assiette n’est pas très pratique quand on est nombreux (si on n’a pas d’aide). Mieux vaut mettre le plat sur la table et servir: ainsi on reste près de ses invités et non pas dans la cuisine. De plus il y a toujours le risque que les premiers servis mangent froid! par contre, on peut présenter l’entrée dans les assiettes au début du repas.
On peut aussi faire un apéritif très complet et ainsi se passer du hors d’œuvre et passer directement au plat.
Penser à s’organiser avec son entourage: quelqu’un peut proposer d’apporter le dessert par ex, le fromage ou du vin…

Le menu va comprendre en principe
- Une entrée: hors œuvre, quiche
- Plat: poisson, viande, volaille avec 2 à 3 légumes
- Salade et fromage
- Entremet : buche
- Fruits frais et secs
Si on désire écrire le menu, prévoir 1 menu pour 2 convives. Mentionner la salade, pas le fromage.

Les erreurs à ne pas commettre
- Au repas de midi : pas de potage
- Au repas du soir : pas de crudités
- Jamais 2 tartes dans un même repas (quiche et tarte par ex)
- Jamais 2 plats en sauce (entrée et plat)
- Jamais 2 plats ayant la même base : entrée de poisson et plat de poisson par ex.

2/ Faire les courses


Le menu est déterminé et comme on est organisé, on dispose donc d’une liste de courses. Un grand principe: il faut anticiper pour ne pas acheter n’importe quoi le dernier jour où, d’ailleurs, les prix sont souvent plus élevés.
Chacun a ses habitudes bien sur. De nos jours il y a 3 pistes.
1/ le supermarché pour l’épicerie
2/ Le marché pour les produits frais et les produits des producteurs …
3/ Commander sur internet avec une bonne adresse et là, il faut anticiper et calculer avec les délais de livraison.

Il en découle que le mieux est de faire encore une liste, une sorte de compte à rebours pour ne rien oublier (ou le moins possible)

3/ Préparer un compte à rebours


Commencer 2 semaines à l’avance pour bien répartir les tâches!

J-14 : vers le 9/10 décembre
- Sélectionner les commerçants et passer commandes de volailles, gibiers, poissons, mollusques, crustacés et vins (penser à retirer l’étiquettes du prix sur les bouteilles de vin).
- Acheter aussi les boissons: jus, eaux...
- Acheter toute l’épicerie nécessaire : huile, moutardes, chutneys, noix...
- Penser aussi à la nappe (faut il la relaver ou la repasser?) et aux décorations de la table: petites fleurs, bougies, bougeoirs en état!

J-7 : vers le 17/18 décembre
Préparer les terrines, les pâtés et les foies gras: commencer à mariner, cuire et mettre au frais. Préparer les cakes, les biscuits, les génoises (pas le biscuit à buche), les friandises…

J-2 : 22 décembre
Faire les courses de produits frais. Attention de bien respecter la chaine du froid. Si on manque de place dans son réfrigérateur, on peut s’arranger avec le commerçant pour qu’il garde les grosses pièces de viande jusqu’au dernier moment! Cela permet de garder de la place dans son réfrigérateur pour ce qui est vraiment nécessaire: poissons, foies… Les fromages, les œufs, les légumes peuvent rester simplement au frais.
Préparer des aliments non fragiles et les protéger: ne pas les assaisonner ni les décorer cela se fait le jour même.

J-1 : 23 décembre
Préparer les garnitures de légumes. Éplucher les légumes verts, les couper et les blanchir. Préparer les pommes de terre ainsi que les croutons, les œufs durs, …
Farcir la viande pour qu’elle soit « prête à cuire ».
Sortir les cakes du congélateur.
Préparer la buche et la conserver au froid dans un film mais ne pas la décorer.

Le 24 décembre
Il reste à dresser la table avec une jolie nappe et de la belle vaisselle; ainsi tout plat même simple fait « fête ». Ne pas oublier la décoration de la table: chandeliers, bougies, fleurs pas trop hautes... Préparer les plats, les assiettes à dessert.
Pourquoi ne pas faire participer son entourage? le partage c’est l’esprit de Noël…
Penser au pain, à sortir les fromages du réfrigérateur à l’avance pour qu’ils soient à la bonne température dans la cuisine. Sortir les feuilletés s’ils ont été surgelés.
Cuisiner tout ce qui reste à faire et décorer la buche.

Joyeux Noël à tous


Commentaire(s) du billet :

Ajouter un commentaire







Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)