Le potiron pour rester svelte

Capable de se transformer en carrosse dans les contes, le potiron est aussi un légume-fruit magique pour notre santé et notre ligne. La fête de Halloween est une bonne occasion de redécouvrir ce grand oublié de nos potagers.
Jadis, les lanternes de Halloween n'étaient pas creusées dans des citrouilles : on se contentait de...navets !




Certaines variétés de courges sont très abondantes cette année - impossible de les consommer au fur et à mesure. Comment peut-on conserver les courges ??
Entières : seules les grosses courges d'hiver telles que les courges musquées Hokkaido, Jack Be Little et Butternut, la Sweetie Pie et la Quintal jaune ou encore la Musquée de Provence peuvent se conserver à long terme. Elles se gardent plusieurs semaines durant si elles sont placées dans une cave fraîche, mais sèche.

Entamée
Entamées : toutes les variétés de courge, courges d'hiver ou courge d'été - plus petites, à peau fine et pulpe fondante, par ex : la courge d'Italie, la courge à moelle ou encore le pâtisson - se conservent jusqu'à 1 semaine une fois entamée, emballées dans du film alimentaire et placées dans le bac à légumes du réfrigérateur.
Congélation : toutes les variétés de courge doivent être préparées avant congélation : en soupe, en purée ou sous forme de tranches cuites, qui seront excellentes une fois décongelées et poêlées comme légume d'accompagnement. La pulpe de la courge ne peut pas être congelée crue, car elle devient coriace et fibreuse.

Source de bienfait
Les courges contiennent les vitamines A, B1, B2, C et E ainsi que des minéraux. Très digestes, elles sont surtout employées en soupe et en gâteau ou encore conservées à l'aigre-doux.
Décoration
Les petites courges composent également de jolies décorations, tout comme les courges décoratives ou coloquintes.
Culture au jardin
De nombreuses personnes cultivent des coloquintes dans leur jardin parallèlement aux courges comestibles. Cela n'est pas tout à fait sans danger, car les coloquintes contiennent généralement de la cucurbitacine, une toxine naturelle pouvant provoquer une grace intoxication.
Dans les courges comestibles, cette toxine a été éliminée par les croisements. Or, si des abeilles fécondent des courges comestibles avec du pollen de coloquinte, les fruits qui naissent ne contiennent pas eux-mêmes de cucurbitacine, mais leurs graines oui. Lorsque l'on cultive des courges dans son propre jardin, il faut donc toujours acheter de nouvelles graines ou plantons. Les courges contenant de la curcubitacine se reconnaissent à leur goût amer.

Les bonnes variétés
Il fait partie de la famille des courges, comme le potimarron et la citrouille (qui n'est plus guère consommée). Le rouge vif d'Etampes est le plus répandu. On trouve aussi le jaune gros de Paris, à l'écorce saumon et à leur chir jaune foncé et le giraumon, avec un renflement à son sommet.

Bien le choisir
Il doit être lourd, lisse et ferme et surtout avec gardé son pédoncule, gage de sa bonne conservation. Saison : d'octobre à février.

Le saviez-vous
La chair du potiron sera plus savoureuse et ses qualités nutritionnelles mieux préservées su au lieu de le cuire à l'eau, ce qui a pour effet de l'affadir et de <> ses nutriments, vous le passez au four à 160-170°C avant de le cuisiner.

La bonne portion
A consommer régulièrement, 1 ou 2 fois par semaine, en alternance avec d'autres légumes (carottes, tomates, etc) Cela permet de maintenir des apports suffisants en carotènes (provitamine A), garants de la protection générale de l'organisme. Adolescents, femmes enceintes ou qui allaitent : ce sont eux qui ont les besoins en provitamine A les plus élevés. En moyenne, 1 portion de potiron couvre 1/3 des apports quotidiens recommandés en carotènes.

Le + minceur
Naturellement hypocalorique, le potiron peut se déguster sans modération dans le cadre d'une régime minceur. A condition, bien sûr, d'opter pour des préparations sans MG ajoutées : consommez-le en soupe ou en purée, sans crème ni fromage. Testez-le àgalement en salade après l'avoir cuit au four ou à la vapeur.

Le + gourmand
Sa saveur douce s'allie avec les fruits de mer, formant des duos raffinés, comme la soupe de potiron aux écrevisses ou la crème de potiron aux moules. De quoi faire le plein d'oligo-éléments avec une cuisine sophistiquée.

Le + enfant
Profitez de la fête de Halloween pour faire découvrir le potiron à vos enfants. En purée, il leur apporte du calcium. En tarte, version salée ou sucrée, il satisfait leur gourmandise.

Le + beauté
L'huile de potiron, fabriquée à partir des graines, est réputée. Sa richesse en vitamine E et en acides gras polyinsaturés en fait l'alliée des peaux sèches. Délicieuse dans les crudités, elle nourrit l'épiderme de l'intérieur. A noter : une gamme de produits de beauté bio exploitent les vertus du potimarron, cousin du potiron.

Le duo cosméto : Potiron et soja. La forte teneur en carotène du premier donne bonne mine et protège la peau. Associé au soja, riche en isoflavones, des composants rares proches des hormones féminines, il aide d'épiderme à conserver éclat et souplesse. Recommandé à celles qui ont dépassé la quarantaine.

Le duo minceur : Potiron et aubergine. La légèreté du potiron est compensée par la teneur en pectine de l'aubergine. Cette fibre, mélangée à l'eau des légumes, tapisse l'estomac et crée une sentation de satiété.

Le duo capital calcium : Potiron et lait. La purée de potiron constitue une bonne association nutritionnelle. Le lait complète les apports en calcium du légume, qui sont assez importants : 68 mg pour 250 g de purée.

Côté cuisine
A l'apéro, essayez les graines de citrouille grillées. Placez-les au four après les avoir salées et enduites d'huile végétale.

La recette santé

La crème de potiron, un potage riche en fibres
1 kg de potiron, 2 poireaux, 20 gr de beurre, 3 gousses d'ail, 1 cuil à soupe de crème à 15 %, sel, persil. Dans une cocotte, faites revenir les blancs de poireau avec le beurre. Ajoutez le potiron en morceaux, l'ail et 25 cl d'eau. Salez, portez à ébullition, laissez 30 mn sur feu doux. Mixez. Servez avec le persil et la crème à part.

100 % diététique
20Cal/100 gr
Eau : 94 g
Glucides : 5 g
Protides : 1 g
Calcium : 27 mg
Magnésium : 10 mg
Vitamine C : 7 mg
Carotènes : 2 mg


Commentaire(s) du billet :

Ajouter un commentaire







Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)