C'est la saison des coings !

En automne, avant les premières gelées, c’est le moment de ramasser les coings... si on a la chance d’en avoir dans son jardin ou dans on entourage. Quelques fruits suffisent: avec 1 kg, on fait déjà pas mal de choses... Ils ne se conservent pas très longtemps (2 à 3 semaines) et il ne faut pas les entreposer chez soi avec d’autres fruits car ils accélèrent leur mûrissement.



Le coing est le fruit du cognassier, appelé aussi la “poire de Cydonie” . C’est un fruit jaune en forme de poire connu depuis la Grèce antique. Il est recouvert d’un fin duvet.
Il est immangeable cru car sa chair est dure, difficile à couper et filandreuse..

Alors qu’en faire ?
Le coing est un délice une fois cuit!
Il est facile à préparer: il faut le frotter pour retirer le duvet. Attention quand on le coupe il noircit rapidement, donc il faut l'utiliser dans la foulée.
On peut le cuire dans de l’eau ou dans du vin avec du sucre. A la cuisson il devient rouge et dégage son parfum :).

1/ Un morceau de coing va agrémenter une compote de pommes...



2/ Le coing se marie bien avec les épices: la vanille, la girofle, la cannelle, l’anis étoilé.

3/ Il peut servir d’accompagnement à un plat de viande: du canard ou un tajine avec du veau.

4/ Son utilisation phare: la gelée de coing
Riche en pectine, le coing fait facilement de la délicieuse gelée de coing ou de la confiture de coing.



4/ Et une friandise: la pâte de coing
Il ne faut pas oublier bien sur la pâte de coing une friandise que l'on prépare maintenant et que l’on pourra déguster au coin du feu ou offrir au moment de Noël...



Annie, 23 octobre 2012.


Commentaire(s) du billet :

Ajouter un commentaire







Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)