Le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire est toujours un sujet d'actualité. C'était déjà le thème d'une émission TV en 2014 qui expliquait bien les causes de ce gaspillage alimentaire.
Le gaspillage alimentaire, pour des raisons différentes, affecte le monde entier (on gâche aussi dans le sud pour des problèmes de stockage).
Chez nous, ce serait 30 kg d'aliments qui seraient gaspillés par personnes/an dont 7 kg encore emballés.

Pourquoi ce gaspillage


A la base, c'est pour de bonnes raisons.
Il s'agissait d'augmenter la production pour bien nourrir la population suite aux restrictions alimentaires du début du XX siècle, puis d'améliorer notre sécurité sanitaire grâce aux différentes réglementations mises en place avec l'aboutissement des "dates limites de consommation" sur les produits pré - emballés...
DLC et DDM :

La DLC (= date limite de consommation), ...c'est la date à laquelle le produit n'est plus consommable; elle concerne les produits fragiles comme les poissons, les crèmes...
La DDM (= date de durabilité minimale). Elle signifie : "A consommer de préférence" avant... Elle remplace maintenant l'ancienne DLUO qui pouvait prêter à confusion dans l'interprétation des dates. C'est une date limite de consommation pour laquelle le produit est encore sain mais a peut être perdu un peu de sa texture (conserves, café par ex...).

Comment sont déterminées ces dates limites et pourquoi sont elles si variables; par exemple pour un même yaourt blanc: 30 jours en métropole et 55 jours pour les DOM ?.
On l'aura compris le gaspillage est en rapport avec la société de consommation et son corollaire les grandes surfaces.

J'ai retenu que le gaspillage existe à tous les niveaux :
- producteurs pour 1/3
- distributeurs 1/3
- consommateurs 1/3.

Exemple d'un producteur de concombre de Hollande (= forme longue, 400 à 500 g) : il faut qu'il soit bien calibré pour l'emballage et la présentation en rayon (d'où parait il obligation de culture hors sol). Sur une production de 6 millions/ an, 70% sont conformes, le reste part en plats cuisinés dont 10% environ (= les tordus) partent aux déchets. La réglementation est très stricte, les critères sont nombreux : taille couleur...

Attention beau ne veut pas dire bon !
Le consommateur cherche les plus beaux produits, normal ! mais parle t-on jamais du goût ? beaucoup de fruits comme les pêches présentent des défauts d'aspect alors qu'en fait ce serait un "signe" de meilleur goût. Donc, on peut se dire qu'on n'a pas forcement les meilleurs fruits en magasin !

Exemple de la réglementation de la pêche : il y a des quotas selon la taille et les espèces des poissons. Pour ne pas avoir de problèmes, les pêcheurs doivent rejeter une partie de la pêche en mer, les poissons sont petits, morts et les hommes ont travaillé ! (la réglementation évolue).
De plus les poissons débarqués n’appartiennent plus aux pêcheurs et sont vendus à la criée, une vente aux enchères où il y a un prix de retrait : c'est à dire un prix au dessous duquel, on n'a pas le droit de vendre les poissons. Les invendus partent en déchet, mais ils sont "valorisés" (= utilisés pour faire des farines animales). Comme dit un pêcheur, on fabrique des farines animales pour nourrir les poissons d'élevage .

Sur le gaspillage des fruits, prenons 9 pêches:
-3 sont écartées par le producteur
-2 sont écartées par le supermarché
-4 pêches arrivent donc chez nous et 1 partira à la poubelle à la maison
= 3/9.

Et nous, consommateurs, que pouvons nous faire


Que représenterait le gâchis à la maison ?
Ce serait
- 50% des salades
- 30% du pain
- 25% des légumes
- 20% des fruits
Édifiant, non ?

Attention aux promotions qui proposent des rabais si on achète en quantité : allons nous tout manger ? Que faire de 10 yaourts si on n'en a besoin que de 4 ? La magasin aura bien vendu mais attention au gaspillage chez nous car, au final, on a payé les produits jetés !

Non, tout n'est pas de notre faute. Le gaspillage est lié à des stratégies commerciales pour nous pousser à consommer toujours plus , à la société de consommation basée sur l'abondance et les grandes surfaces...
Les plus âgés doivent aussi se rappeler comme c'était "dévalorisant" dans les années 70 de s'occuper de la cuisine et de la nourriture...

Mais n'oublions pas qu'au final "C'est le consommateur qui a le dernier mot" nous dit un économiste.

Le rangement chez soi

Un truc = le rangement adéquat. Penser à ranger les aliments que l'on vient d'acheter derrière les denrées déjà entreposées, pour manger dans l’ordre d'achat et éviter les dépassements de dates de péremption.

Plus on achète brut, moins on gaspille ! Alors cuisinons, même rapide et simple...

Cuisinons les restes



Quelques exemples :

Avec des restes de pain et de gâteaux, faisons des pains perdus

Avec des légumes, faisons des ratatouilles, des légumes d'accompagnement poêlés pour accompagner des pâtes ou du riz ou de la viandes qui utilisent très bien une tomate ou une courgette perdues dans le réfrigérateur.

Avec de la viande, faisons comme nos grands mères un hachis parmentier, des boulettes, des ragoûts.

Avec des fruits, au lieu de les laisser perdre, cuisons les pour réaliser des compotes; on peut même mélanger.

Les cakes en tout genre sont très efficaces pour utiliser les restes : la base est toujours la même. Il suffit d'ajouter "les fameux restes" par ex des olives, du jambon, des fromages divers, des restes de légumes de crabe, thon... Le choix est vaste :)

On peut aussi faire des "tartes salées" dans le même esprit.

De même, on peut facilement rajouter des restes des plats à base de riz pilaf, ou de pâtes tant il y a de choix...

Un reste de pâtes ? des .

TRUC :
Penser au moteur "Que faire avec" en haut à droite sur le site et au tag "Restes" dans la colonne de droite : peut être trouverez vous une idée pour utiliser un produit pendant qu'il est encore temps ?

Les animaux peuvent apprécier aussi nos restes...

Annie, oct 2013, MAJ octobre 2014.
Sources: voir l’émission en détail sur FR3: [liens=http://pluzz.francetv.fr/videos/gaspillage_alimentaire_les_pieds_,89926900.html]Les pieds dans le plat

M6 20 h 50: le 7 octobre 2014 Gaspillage alimentaire les chefs contre-attaquent
Journée nationale contre le gaspillage le 16 octobre 2014.
Voir aussi concernant le rangement du réfrigérateur: Article de Lina


Commentaire(s) du billet :

Ajouter un commentaire







Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)